Consultation en ligne
remboursable
Médecin basé en France

Consultation avec ou sans arrêt de travail maladie en ligne
remboursable
Médecin basé en France

téléconsultation

 

Acné : quel traitement pour s’en débarrasser ?

L’acné, ou l’apparition de boutons, est un phénomène lié à l’inflammation des glandes sébacées sous la peau. Découvrez les conseils médicaux des médecins sur mondoc pour traiter l’acné.

Sommaire

  • Qu’est-ce que l’acné ?
  • Quelles sont les différentes variantes de l’acné ?
  • Quelles sont les causes de l’acné ?
  • Comment reconnaître l’acné ?
  • Quel traitement contre l’acné ?
  • Comment lutter contre l’acné au quotidien ?
  • Comment éviter l’acné ?
  • Quand consulter un médecin ?

Qu’est-ce que l’acné ?

Il s’agit là d’un des problèmes de peau les plus courants. Ces lésions peuvent atteindre toutes les parties du corps humains mais préférentiellement au niveau du visage, de la poitrine et du dos. L’acné est un problème commun à la puberté en raison du bouleversement hormonal, mais il est possible d’avoir de l’acné à tout âge.

 

Quelles sont les différentes variantes de l’acné ?

L’acné survient essentiellement sur les zones de la peau comptant le plus de follicules pileux produisant du sébum. Le visage, le dos et la poitrine sont dès lors les plus touchés. Elle peut se présenter sous différentes formes.

Inflammatoire et non inflammatoire

L’acné non inflammatoire

L’acné non inflammatoire comprend :

  • Les têtes blanches : petites bosses qui sont des glandes sébacées où la paroi du follicule pileux est fermée.
  • Les têtes noires : petits points foncés qui apparaissent quand le follicule pileux est ouvert et que le sébum et les bactéries y ont noirci au contact de l’air.

L’acné inflammatoire

L’acné inflammatoire comprend :

  • Les boutons : bosses rouges et gonflées pouvant évoluer vers les types précédemment énoncés.
  • Les papules et pustules : il peut s’agir de pores bouchés et durcis entourés par une peau rose, généralement sensibles au toucher. Parfois, une infection sous la surface de la peau peut entraîner des bosses douloureuses remplies de liquide (appelées « pustules ») de couleur jaune ou blanche.
  • Les nodules et kystes : Ils peuvent s’avérer douloureux au toucher et paraître rouges et enflammés.

Quelle est la différence entre l’acné légère, modérée et sévère ?

  • Acné légère : Têtes blanches et têtes noires essentiellement, avec boutons occasionnels.
  • Acné modérée : Papules et pustules inflammatoires de moins de 5 mm de diamètre, assorties de boutons, de têtes noires et de têtes blanches.
  • Acné sévère : Nodules et kystes de plus de 5 mm de diamètre (avec tout ce qui précède ou une partie). Dans les cas les plus sévères, des cicatrices peuvent rester sur la peau.

Quelles sont les causes de l’acné ?

Les facteurs favorisant son apparition

L’apparition de l’acné peut être due à plusieurs facteurs :

  • La puberté : l’augmentation de la libération d’hormones androgènes entraîne une inflammation des glandes sébacées.
  • L’hérédité : Il existe dans certains cas un contexte familial à l’acné.
  • Votre alimentation : il n’existe toujours pas de lien établi entre le régime alimentaire et l’acné, mais des recherches sont en cours. Certaines études suggèrent qu’une consommation élevée de lait ou d’aliments à indice glycémique élevé peuvent aggraver les symptômes.
  • La prise de médicaments : certains traitements peuvent favoriser l’apparition de l’acné. Les produits à base de cortisone, le lithium et les médicaments contenant de l’iode par exemple.
  • L’humidité et la chaleur peuvent aggraver les symptômes.
  • Autres maladies : le syndrome des ovaires polykystiques peut entraîner une activité hormonale accrue, susceptible de provoquer la symptomatologie.

Le type de peau

Le type de peau peut également être un facteur favorisant l’apparition de l’acné.

De manière générale, les peaux acnéiques ont tendance à être les peaux grasses, plus susceptibles d’être touchées. La peau grasse, contrairement à la peau sèche, possède une capacité de production de sébum plus importante. Cet excès de sébum peut obstruer les pores et causer l’apparition d’imperfections, autrement dit de boutons d’acné.

Les causes de l’acné chez l’adulte

Chez la femme, les changements hormonaux liés à l’âge, le mode de vie et le stress peuvent donner lieu à de l’acné. Toutefois, la peau étant moins résistante, il peut être recommandé d’éviter les produits trop agressifs et d’opter pour des lotions exfoliantes plus douces pour stimuler le renouvellement cellulaire (comme celles contenant de l’acide salicylique).

Si vous constatez des règles irrégulières, une augmentation de la pilosité sur le visage ou sur le corps, une alopécie (perte excessive de cheveux) simultanément à de l’acné, il se peut que vous présentiez un syndrome des ovaires polykystiques (SCPK). Cette pathologie peut être diagnostiquée par votre médecin traitant.

Comment reconnaître l’acné ?

L’acné peut apparaître sur tout le corps, mais se répartit préférentiellement sur le visage, le dos et la poitrine. Les symptômes de l’acné sont :

  • La présence de comédons (points « noirs »)
  • Une éruption cutanée rouge et embarrassante.
  • Des pustules.

Quel traitement contre l’acné ?

Les cas d’acné légers peuvent souvent être traités à domicile avec l’aide de votre pharmacien. Pour les cas modérés ou l’acné légère qui ne s’estompe pas, demandez des conseils à votre médecin traitant. Les cas graves peuvent être orientés vers un dermatologue.

Traitement naturel

Habituellement, il suffit d’une toilette matin et soir avec du savon doux ou du savon spécial visage pour lutter contre l’acné. Évitez les crèmes trop grasses qui stimulent les glandes sébacées et peuvent aggraver vos symptômes. Il est recommandé de ne pas percer les boutons d’acné, car il y a un risque de cicatrices persistantes. Certains traitements naturels reposent sur l’utilisation de masque d’argile ou d’huile essentielle d’arbre à thé (aussi appelée tea tree), cependant aucune étude n’a pu démontrer l’efficacité des huiles essentielles pour le traitement de l’acné.

Traitement sur ordonnance

Si ces mesures ne suffisent pas, des traitements anti-acné sous forme de médicaments sur ordonnance peuvent vous aider. Demandez conseil à votre médecin. En cas d’acné sévère, des antibiotiques peuvent parfois être indiqués.

Il est généralement conseillé d’essayer un traitement prescrit pendant environ trois mois. Si votre acné ne disparaît pas, parlez-en à votre médecin pour modifier votre traitement.

En cas de gêne persistante malgré un traitement antibiotique d’au moins trois mois, il peut être nécessaire de consulter un dermatologue. Pour les femmes, la pilule contraceptive peut être un traitement à envisager.

Traitement sans ordonnance

Pour l’acné légère, divers produits en vente libre peuvent faire la différence en maximum 8 semaines. Il s’agit notamment de crèmes pouvant agir sur les bactéries responsables des boutons, ainsi que de nettoyants, de gels et de lotions efficaces sur l’acné légère récurrente et qui peuvent également aider à la prévention.

Traitement dermatologique

Si votre traitement pour l’acné n’est pas concluant votre médecin traitant pourra vous orienter vers un dermatologue qui sera en mesure d’établir un diagnostic et le traitement adéquat. Il pourra également vous proposer différents traitements pour favoriser la cicatrisation de l’acné.

Comment lutter contre l’acné au quotidien ?

Si vous possédez une peau à tendance acnéique, découvrez quelques moyens simples de réduire l’apparition des boutons.

Évitez le nettoyage agressif de la peau

Les boutons ne sont pas dus à une mauvaise hygiène (c’est un mythe). Un nettoyage trop agressif peut irriter la peau. Pour nettoyer sa peau en douceur, il faut privilégier des produits non comédogènes, c’est à dire qu’ils n’obstruent pas les pores. Idéalement, il faut veiller à laver son visage deux fois par jour à l’aide d’un nettoyant doux dont le pH correspond à celui de votre peau puis d’appliquer un hydratant non huileux. Enfin, il est important d’utiliser du maquillage non comédogène à base d’eau ou sans huile et de ne jamais gratter ni percer les boutons.

Arrêtez de fumer

Les fumeurs développent plus de boutons sous la surface de la peau (acné inversée). Les toxines contenues dans les cigarettes et les vapeurs, et la constriction des vaisseaux sanguins qu’elles favorisent ne sont généralement pas tendres avec la peau.

Apaisez votre stress

Le stress peut exacerber les affections cutanées et des niveaux de stress élevés peuvent augmenter la gravité de l’acné, essentiellement chez la femme. Bien souvent, on ne peut l’éviter, mais on peut choisir de mieux y faire face. Tentez le yoga, les techniques de respiration ou encore la méditation.

Buvez de l’eau en abondance

La déshydratation n’aide pas la peau à se débarrasser d’une affection inflammatoire (dont l’acné). Il convient dès lors de veiller à une bonne hydratation quotidienne.

Diminuez le sucre et les aliments transformés

Ils augmentent la production de l’hormone insuline et de ce que l’on appelle le facteur de croissance insulinoïde (IGF-1). Quand les deux sont élevés, lorsque nous consommons plus de sucre et/ou plus d’aliments transformés, l’acné peut s’en trouver exacerbée.

Prenez soin de votre santé intestinale

Une alimentation complète pour la santé intestinale ainsi que de bons niveaux de probiotiques (à savoir des bactéries saines provenant d’aliments fermentés comme la choucroute, le kimchi et le yaourt naturel) peuvent jouer un rôle dans une peau saine.

Veillez à un apport en vitamine D suffisant

Une carence en vitamine D signifie que la protection contre l’inflammation dans l’organisme est amoindrie, ce qui peut aggraver l’acné. Veillez à prendre suffisamment le soleil et à consommer des aliments riches en vitamine D.

Optez pour un régime sain et équilibré

Nous commençons à comprendre l’influence de la nutrition sur les différents systèmes de notre organisme, y compris la peau. Le fait que l’acné soit affectée par le régime alimentaire ne fait plus aucun doute. Beaucoup laissent aujourd’hui entendre que l’on possède suffisamment de preuves pour encourager à écarter les aliments à indice glycémique élevé au bénéfice des fruits frais, des légumes, des viandes maigres, du poisson et des fruits de mer, pour une peau saine.

Comment éviter l’acné ?

Il existe des moyens simple de prévenir l’apparition de l’acné :

  • Lavez-vous le visage deux fois par jour (matin et soir par exemple).
  • Ne vous touchez pas le visage pour éviter la propagation de bactéries.
  • Utilisez des produits et lotions à base d’eau et non-comédogènes. Lavez-vous les mains avant de nettoyer votre peau.
  • Mangez équilibré.
  • Démaquillez vous avant de vous coucher.
  • Évitez le soleil et la chaleur lorsque celle-ci est trop importante.

Quand consulter un médecin ?

Si vous pensez avoir de l’acné, un de nos médecin sur Mondoc peut vous recevoir en consultation vidéo. Le médecin pourra vous aider, si vous avez des questions ou des préoccupations concernant l’acné.

Consultez un médecin Mondoc si :

  • Vous avez besoin d’un renouvellement de votre traitement d’acné vous pourrez alors renouveler une ordonnance en ligne.
  • Vous constatez que les médicaments que vous avez précédemment obtenus ne vous aident pas.
  • L’acné représente un handicap dans votre vie quotidienne.

 

Docteur Nagib Moatassime

(+33) 05 17 26 63 42

téléconsultation

Médecin en ligne .Vous prenez RDV sur le site, si vous vous sentez trop malade , vous pouvez consulter un médecin réel en ligne ( payable aprés 25€, où 0€ Tiers payant actuel ou CMU/ALD ) qui à l’issue d’une téléconsultation pourra délivrer une prescription

Gastro-entérite

✓La gastro-entérite est une infection digestive d’origine virale, elle touche aussi bien les enfants que les adultes et reste assez courante. Le syndrome fait généralement partie de la famille des rotavirus et des norovirus.

Rhume-covid-19

Vous rencontrez les symptômes d’un rhume ? D’origine virale, cette affection des voies respiratoires se manifeste par des symptômes similaires à ceux de la Covid-19. Cette année, soyez attentifs, suivez les recommandations du gouvernement et téléconsultez en cas de toux, nez bouché, légère fièvre, maux de tête et fatigue.

Comment soigner une gastro rapidement ?

Comment soigner une gastro rapidement ?

Le traitement de la gastro-entérite

Si la gastro-entérite est virale, les antibiotiques n’auront aucun effet sur elle. Il n’existe pas de médicaments spécifiques contre la gastro-entérite, uniquement la possibilité de traiter les symptômes pour soulager le malade :

  1. Contre les nausées et les vomissements : un traitement par l’argile verte est radical.
  2. Contre la douleur et la fièvre : un antidouleur, antispasmodique
  3. Contre la diarrhée : anti-diarrhéique, principalement de l’argile
  4. « jeûne intermittent » Le prix Nobel de médecine 2016 a été attribué au Japonais Yoshinori Ohsumi sur l’autophagie

C’est votre médecin qui vous prescrira le bon traitement en fonction de votre situation et de son diagnostic. Nous vous déconseillons l’automédication, notemment pour les enfants et les bébés

✓Evitez l’automédication, téléconsultez un médecin ! Attention : les ralentisseurs de transit sont souvent déconseillés par les médecins pour soigner une gastro-entérite, au risque que les germes stagnent dans le tube digestif et provoquent une infection. Ils sont à consommer avec modération pour des raisons pratiques, en cas de long déplacement par exemple ou l’absence de toilette à disposition.

N’attendez pas qu’un RDV se libère en cabinet, consultez un médecin en vidéo et recevez une ordonnance si nécessaire.

Comment soigner le rhume d’un nourrisson ?

Le rhume chez le nourrisson est à surveiller, notamment si celui-ci arrive avant ses 3 mois, âge auquel votre bébé ne respire encore que par le nez. Il faut donc adopter les bons réflexes pour le lui déboucher : lavez le nez de votre nourrisson avec du sérum physiologique pour qu’il soit plus à l’aise. Surveillez aussi s’il a de la fièvre et consultez rapidement

Soigner un rhume lorsque l’on est enceinte

Si vous êtes infectée, limitez les contacts surtout avec les personnes fragiles de votre entourage. Le rhume étant contagieux, vous éviterez ainsi de propager la maladie. Evitez l’automédication pendant la grossesse. Observez les gestes d’usage suivants pour réduire les risques de contagion.

Comment soigner la gastro-entérite naturellement ?

Comment soigner une gastro rapidement ?

Que manger pendant une gastro-entérite ?

Compte tenu de la situation symptomatique, la prise de repas est difficile. « jeûne intermittent » Le prix Nobel de médecine 2016 a été attribué au Japonais Yoshinori Ohsumi sur l’autophagie Toutefois, certains aliments aident à rétablir le transit et limiter les diarrhées tout en réhydratant l’organisme.

  • Il est recommandé de mettre son système digestif au repos pendant 24 heures en privilégiant les liquides comme les bouillons et les boissons.
  • Les malades doivent se restreindre aux aliments « neutres » riches en amidon ou en pectine, mais pauvres en fibre.
  • Le riz, les carottes, les pâtes, les pommes de terre douces sont les principaux mets conseillés,.
  • Par la suite, il est possible de réintroduire progressivement les viandes, les poissons bien cuits .
Conseils généraux MASTIQUER 20 fois à chaque bouchée

1-CURE d’eau de source Badoit Au lever 3 V d’eau, attendre 1/2 h pour le petit déjeuner et rien pendant 2 h30, 1 verre par heure, et le dernier 1/2 heure avant le déjeuner attendre 2 h30. Pareil pour le diner. Toujours un VERRE 1/2 h avant les REPAS

2-Le « jeûne intermittent »

Le prix Nobel de médecine 2016 a été attribué au Japonais Yoshinori Ohsumi sur l’autophagie : pour résumer : un jeûne de 14 à 18h la nuit compris, empêche l’insuline de bloquer les processus de réparation. C’est-à-dire ne manger que le midi et le soir et ne JAMAIS GRIGNOTER et le matin de l’eau café et thé sans sucre, sauf si vous êtes sous insuline

3-CONSEILS ALIMENTAIRES NON OBLIGATOIRES,

s’en inspirer -rapprocher surtout pendant que vous êtes “malade”
REGIME SANS (LACTOSE, GLUTEN, MAIS, ni SUCRES même roux) ni glutamate, ni aspartame (même les jus industriels et limonades 0%)
– SANS PPPP Pates, Pain, Pâtisseries, Pommes de terre sans Lactose produits Laitiers Sucre
-Permis : POISSONS et tous les légumes secs : haricots, pois chiches, lentilles, etc. … quinoa patate douce etc…. Tous les fruits et huiles d’olive et de colza. ..
-Supprimer les produits industriels et les produits laitiers (yaourt, fromage cuit ou blanc etc…)
-Supprimer tout ce qui est à base de farine de blé, même complet (biscottes etc.)

4-Ne pas restreindre les HUILES :

– Utiliser beaucoup l’huile d’olive extra vierge mélange 2/3 et 1/3 d’HUILE DE COLZA surtout à FROID au moins 10 cuillères à soupe par jour
-Corps cétoniques HUILE DE NOIX DE COCO : pour cuisiner au moins 4 cuillères à soupe par jour ou, par exemple 1 C a soupe dans un verre de thé sans sucre 3 fois par jour: ce sont des corps cétoniques énergisant longue durée
Toute cuisson vapeur à 120° maximum

Si Vous avez une gastroentérite, ou même de coup de froid je recommande :

1-ARGILE verte illite

PAS EN MEME TEMPS QUE LA PILULE CAR DESACTIVATION ET VOUS RISQUEZ LA GROSSESSE ? Et pas en même temps que les médicaments
Un tiers de cuillère à café rase dans un v. d’eau et laisser reposer entre minimum 10 mn et 6 heures maximum avant de mélanger avec un ustensile en bois et boire au coucher : mélanger et boire le tout. Respecter 2 h à distance des autres médicaments
Toute cuisson vapeur à 120° maximum

Les aliments contre-indiqués

A contrario, tous les laitages sont fortement contre-indiqués dans l’alimentation durant une gastro-entérite, ainsi que les matières grasses et les sucres. Aussi, le coca-cola n’est pas recommandé en traitement contre la gastro-entérite, cette boisson étant trop sucrée (privilégiée l’eau gazeuse). Il est plus sage aussi de fractionner ses repas sur la journée et de boire, certes beaucoup pour ne pas de déshydrater, mais par petites quantités afin d’éviter les nausées.

Les remèdes dits de grand-mère contre la gastro-entérite

Il existe de nombreux remèdes de grand-mère contre la gastro-entérite avec ou sans covid .

Attention désactive la contraception

1/Argile verte en poudre :
1 cuillères à soupe 2 à 3 fois par jour, à deux heures de distance au minimum de toute autre médication, à quatre heures si possible (1/2 dose en dessous de 5 ans, 1/4 de dose en dessous de 1 an).
Mode de préparation : en saupoudrage dans un verre d’eau. Laissez reposer 5 min puis touillez et avalez tout le contenu (ne pas utiliser de contenant ou d’ustensile en métal avec l’argile).
Effet secondaire : Possible constipation passagère, dans ce cas SURTOUT AUCUN LAXATIF, car l’ argile est en train de soigner vos intestins. Arrêter l’argile jusqu’à ce que les selles reprennent naturellement, puis reprendre l’argile.
Boire à deux heures de distance au minimum de tout autre médicament, 4 heures à l’idéal.
Où se procurer l’argile verte ? En pharmacie et en magasin diététique.

  1. La concordance avec les conseils des docteurs est l’alimentation à base de riz et de carotte, ainsi que l’hydratation, en excluant le lait de vache ; les sucres et gluten.
  2. À cela, les astuces de grand-mère conseillent la prise de tisane de sarriette, de camomille pour les spasmes, de menthe contre les vomissements avec du gingembre râpé qui a des propriétés antivirales.
  3. Contre la diarrhée, on retrouve également la banane qui ralentit le transit intestinal.

L’homéopathie sur une gastro-entérite n’est pas recommandée sauf l’argile et ne sera pas assez efficace comme traitement contre une gastro. L’action de granule sur les nausées ou la diarrhée soulage peu, voire pas du tout. De plus, cette méthode n’ayant pas fait ses preuves scientifiquement, il est dans tous les cas préférable de demander l’avis de votre médecin avant de se traiter soi-même.

Combien de temps dure une gastro ?

Est-ce qu’une gastro peut durer une semaine ?

La durée des symptômes dépend du germe contaminant. En règle générale 24 h/36 h et jusqu’à 1 semaine voire plus en cas de diarrhée sanglante avec une forte fièvre. Que faire si les symptômes persistent ? il faut toujours un avis médical si les symptômes persistent au-delà de 36h.

Prenez un avis médical en téléconsultation

Si vos symptômes persistent, il faut consulter un médecin ! Prenez RDV en vidéo

Quel est le temps d’incubation d’une gastro ?

Les premiers symptômes de la gastro-entérite apparaissent 48 heures après la transmission : c’est le temps d’incubation, il peut aller jusqu’à 72h environ.

Quand sommes-nous contagieux avec la gastro ?

L’infecté devient aussitôt contagieux, dès l’arrivée des signes de contamination d’une gastro-entérite. Ainsi, une bonne hygiène et éviter les contacts sont préconisés pour limiter les risques de contagion.

Comment éviter une épidémie de gastro-entérite ?
Fréquence des épidémies de gastro-entérite

La dernière gastro-entérite date du 16 décembre 2019, avec un taux d’incidence globale de 169 cas sur 100 000 habitants. D’après la carte des gastro-entérites établie par le réseau sentinelle, les régions les plus touchées étaient les Pays de la Loire, la Bourgogne-Franche-Comté et le Grand-Est, avant l’arrivée de la gastro-entérite à Paris, passée en zone orange.

« C’est une activité classique pour la saison. L’activité se renforce généralement autour des fêtes de fin d’années », a déclaré Marion Debin, épidémiologiste au réseau sentinelle de l’Inserm (Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale). Lucie Fournier, également épidémiologiste au réseau sentinelle, explique : « Même s’il demeure une part de mystère, une des hypothèses est que les gens sont davantage près les uns des autres en hiver, dans les mêmes lieux fermés, ce qui favorise le passage des virus d’une personne à l’autre. »

La rapidité de contamination se traduit ainsi par l’origine virale de la gastro-entérite.

Bon à savoir : une épidémie de gastro-entérite de souche bactérienne ou parasitaire résulte souvent d’une intoxication alimentaire ou d’une eau impure. On la retrouve surtout dans des pays en voie de développement, voire chez certaines personnes au retour d’un voyage, ce qui fait que cette forme d’infection est plutôt rare dans notre pays, mais pas impossible.

Les gestes à adopter pour éviter la contagion

La contamination de la gastro s’effectue par contact, en particulier par les mains. Voici nos conseils pour limiter la contamination d’une gastro-entérite :

  • il est important de bien se laver et de se savonner les mains ou d’utiliser une solution hydro-alcoolique, avant et après avoir mangé, et surtout en sortant des toilettes.
  • utilisez exclusivement des essuies mains jetables, car les serviettes sont des nids à microbes et les sèches mains dans les lieux publics entraînent la multiplication bactérienne.
  • lorsque vous cuisinez, lavez les aliments et préparez-les sur un plan de travail propre, veillez aussi à bien les faire cuire.

Autres précautions à prendre contre la contagion d’une gastro-entérite :

  • Nettoyez avec des lingettes désinfectantes les meubles et les objets fréquemment touchés, comme les poignées de porte et les téléphones portables qui font partie des appareils les plus sales.
  • Évitez d’entrer en contact avec d’autres personnes pour ne pas les contaminer à leur tour.

Ce ne sont pas exactement les mêmes gestes-barrières que pour le virus de la grippe ou les autres virus hivernaux qui sont transmis par les gouttelettes de salive et non par la matière fécale.

Bonjour! je suis le Dr.

Spécialiste en médecine générale, pratique de l’échographie, Cumul retraite

✓10 ans d’études à Angers (49)
✓ 6 ans urgences et 4 psychiatrie en Mayenne
✓ 30 ans de médecine générale (45)

 

Mon Expertise

Stress, & Troubles cognitifs

Second avis, versus inflammation cérebrale

✓ Conseil hygièno-dietetique , alimentation cétogéne
✓ « jeûne intermittent » Le prix Nobel de médecine 2016 a été attribué au Japonais Yoshinori Ohsumi sur l’autophagie
✓ Résistance à l’insuline , pourvoyeuse d’obésité, d’athérosclérose etc.

Bilan de santé

✓Bilan thyroidien et hypothyroidie frustre
✓Anti-oxydants
✓Mélatonine ( 100*vitC)

Cardiologie

✓Statines effets indésirables , “choléstérol”
✓athérosclérose /facteurs de risques (résistance à l’insuline),
✓diététique et réadapation à l’effort

Start facile

Docteur Nagib Moatassime

(visio) WhatsApp

(+33) 02 38 84 38 75

http://13.37.185.202/fs-arret/

Consultation avec ou sans arrêt de travail maladie en ligne
remboursable
Médecin basé en France

ARRÊT MALADIE : LES DÉMARCHES DU SALARIÉ

Pour vous soigner, le médecin vous a prescrit un arrêt de travail. Vous avez 48 h pour transmettre l’avis d’arrêt maladie à votre caisse primaire d’assurance maladie et à votre employeur. Votre présence à votre domicile peut être contrôlée pendant toute la durée de l’arrêt de travail.

 

SALARIÉ, VOS DÉMARCHES EN CAS D’ARRÊT DE TRAVAIL

Parce que vous êtes malade, votre médecin vous a prescrit un arrêt de travail pour maladie. Il vous a remis un document (l’avis d’arrêt de travail) que vous devez envoyer sous 48 heures. Ce document sert à avertir votre caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) ainsi que votre employeur pour que vous puissiez être indemnisé.

Masquer la transcription textuelle de la vidéo

Comme un traitement, un arrêt de travail est prescrit pour des raisons médicales. Sa durée est définie par votre médecin, en fonction de votre état de santé, de votre situation personnelle et professionnelle. Longs trajets quotidien ? Travail en extérieur ? Risque de contamination ? Gestes répétés douloureux ?
Lorsque vous êtes malade, pour savoir si vous devez rester chez vous pour vous soigner ou si vous pouvez continuer à travailler, échangez avec votre médecin traitant. C’est à lui de décider de la nécessite d’un arrêt de travail et de sa durée. Votre médecin dispose de durées qui le guident dans sa prescription. La décision appartient à votre médecin. Faites-lui confiance.

Masquer la transcription textuelle de la vidéo

ENVOYEZ VOTRE AVIS D’ARRÊT DE TRAVAIL SOUS 48 HEURES

Deux cas de figure sont possibles :

SI VOTRE MÉDECIN NE VOUS A REMIS QU’UNE SEULE FEUILLE

Cela signifie qu’il a déjà télétransmis les volets 1 et 2 de votre arrêt de travail par internet à votre caisse primaire d’assurance maladie. Il a recueilli votre accord pour cette télétransmission.

Il vous a remis le volet 3. Vous avez 48 heures maximum pour envoyer ce document à votre employeur par courrier postal (ou à votre agence Pôle emploi si vous êtes au chômage).

SI VOTRE MÉDECIN VOUS A REMIS UN AVIS D’ARRÊT MALADIE PAPIER QUI COMPORTE 3 FEUILLES

Dans ce cas, vous avez 48 heures maximum pour compléter et envoyer les volets 1 et 2 par courrier postal au service médical de votre caisse primaire d’assurance maladie.

Le volet 3 doit également être envoyé par courrier postal à votre employeur (ou à votre agence Pôle emploi si vous êtes au chômage). Notez que ce volet 3 n’indique pas la raison médicale de votre arrêt de travail car cette information est couverte par le secret médical et ne concerne pas votre employeur.

LES OBLIGATIONS DE VOTRE EMPLOYEUR EN CAS D’ARRÊT DE TRAVAIL

Si vous êtes salarié, votre employeur doit établir une attestation de salaire et la transmettre rapidement à votre caisse primaire d’assurance maladie. Il s’agit du document réglementaire qui permet le calcul et le versement de vos indemnités journalières.

SI VOUS AVEZ PLUSIEURS EMPLOYEURS

Vous devez avertir chacun de vos employeurs. Les photocopies du volet 3 sont des justificatifs valables pour les employeurs auquel vous ne pouvez pas envoyer l’original.

Chacun de vos employeurs doit établir une attestation de salaire et l’envoyer à votre caisse primaire d’assurance maladie

SI VOUS NE RESPECTEZ PAS LE DÉLAI DE 48 HEURES

Au premier retard, vous recevrez un courrier d’information vous rappelant les délais à respecter.

Au deuxième retard, vous pourrez être sanctionné et vos indemnités réduites de façon importante. Si vous êtes hospitalisé ou dans l’impossibilité de respecter ce délai, n’hésitez pas à joindre à votre envoi une lettre expliquant la situation ainsi que tout justificatif utile.

Notez que si, à la fin de votre arrêt de travail, vous n’avez toujours pas envoyé l’avis d’arrêt de travail, vous ne serez pas indemnisé du tout.

ARRÊT MALADIE ET CHÔMAGE : LES DOCUMENTS À JOINDRE

Si vous êtes au chômage, pensez à envoyer aussi les justificatifs suivants à votre caisse primaire d’assurance maladie :

  • votre notification d’admission à Pôle emploi ;
  • votre dernier relevé de situation Pôle emploi ;
  • vos 3 derniers bulletins de salaires (si vous exercez une activité saisonnière ou discontinue, envoyez vos feuilles de paye sur les 12 derniers mois).

ARRÊT MALADIE ET DEUIL D’UN ENFANT DE MOINS DE 25 ANS OU D’UNE PERSONNE À CHARGE DE MOINS DE 25 ANS

Pour bénéficier de cet arrêt indemnisé, votre médecin doit vous fournir un certificat médical précisant que l’arrêt est prescrit en lien avec le décès d’un enfant ou d’une personne à charge de moins de 25 ans. Le certificat doit préciser les dates de l’arrêt. Vous devez faire parvenir ce certificat à votre organisme de sécurité sociale de rattachement.

ARRÊT MALADIE ET DEUIL D’UN ENFANT

Dans les 13 semaines qui suivent le décès de votre enfant âgé de moins de 25 ans ou le décès d’une personne âgée de moins de 25 ans qui était à votre charge effective et permanente, votre médecin peut vous prescrire un arrêt de travail pour maladie.

Dans ce cas, votre arrêt sera indemnisé sans application du délai de carence.

Voir aussi l’article Congé de deuil parental.

VOS OBLIGATIONS PENDANT VOTRE ARRÊT MALADIE

Votre médecin indique sur votre avis d’arrêt de travail si vous êtes autorisé ou non à quitter votre domicile durant votre arrêt de travail pour maladie. Votre caisse primaire d’assurance maladie peut contrôler que vous êtes bien présent chez vous pendant toute la durée de l’arrêt, y compris les samedis, dimanches et jours fériés.

HORAIRES DE SORTIE EN CAS D’ARRÊT MALADIE

Vos obligations dépendent de la décision de votre médecin, indiquée sur votre avis d’arrêt de travail :

  • vous n’êtes pas autorisé à sortir de votre domicile parce que votre état de santé ne le permet pas ;
  • vous êtes autorisé à sortir mais vous devez tout de même être présent à votre domicile de 9 h à 11 h et de 14 h à 16 h. Sur ces tranches horaires, vous ne pouvez sortir que pour des soins ou des examens médicaux. Vous devez respecter ces horaires tous les jours de la semaine, pendant toute la durée de votre arrêt, y compris le samedi, le dimanche et les jours fériés ;
  • vous êtes autorisé à sortir en toute liberté. Dans ce cas, votre médecin doit justifier sa décision sur le volet 1 de l’avis d’arrêt de travail, destiné au service médical de votre caisse primaire d’assurance maladie.

DÉPLACEMENTS ET CONTRÔLE EN CAS D’ARRÊT MALADIE

Durant votre arrêt maladie, vous devez limiter vos déplacements afin de tenir compte de votre état de santé. Si vous êtes amenés à vous déplacer, voici les démarches à effectuer en fonction des situations :

  • Si vous devez résider momentanément à une autre adresse dans votre département pendant votre arrêt de travail pour maladie, vous pouvez l’indiquer sur le volet 1 de l’avis remis par votre médecin avant de l’envoyer à la caisse primaire et à votre employeur. C’est à cette adresse que vous pourrez être contrôlé.
  • Si vous souhaitez séjourner en dehors du département où vous habitez, vous devez impérativement demander au préalable l’accord de votre caisse primaire d’assurance maladie. Afin de nous permettre d’étudier votre demande dans les meilleurs délais, nous vous recommandons de l’adresser au minimum 15 jours avant votre départ. Si le séjour est prescrit par le médecin ou si votre demande est jugée justifiée, vous recevrez un accord. Pour faire votre demande, envoyez un message via votre compte ameli ou un courrier à votre caisse d’assurance maladie en précisant les dates et l’adresse de votre lieu de séjour. Vous pouvez y joindre tous les documents que vous jugerez utiles pour justifier votre demande.

LES VISITES DE CONTRÔLE DE L’ASSURANCE MALADIE

Votre caisse primaire d’assurance maladie peut effectuer des contrôles à votre domicile ou vous convoquer auprès du service médical. Vos indemnités journalières peuvent être réduites voire supprimées si :

  • vous refusez le contrôle ou si vous ne vous rendez pas à la convocation (article L.323-6 du code de sécurité sociale) ;
  • votre arrêt de travail n’est pas ou n’est plus médicalement justifié au moment du contrôle ;
  • vous exercez une activité non autorisée par votre médecin ;
  • vous ne respectez pas les heures de sortie autorisée ou vous quittez votre département de résidence sans l’accord préalable de votre CPAM.

VOS REVENUS PENDANT L’ARRÊT DE TRAVAIL

Si vous êtes salarié ou chômeur inscrit à Pôle emploi, l’Assurance Maladie peut vous verser des indemnités journalières. Ces versements sont destinés à compenser le salaire ou les allocations que vous ne touchez plus parce que votre état de santé vous empêche de travailler. En cas de subrogation de votre employeur, il continue de vous verser votre salaire, partiellement ou en totalité, sans que vous ayez aucune démarche à effectuer. Dans ce cas, l’Assurance Maladie lui versera directement les indemnités journalières. Renseignez-vous auprès de votre entreprise.

VOTRE DÉCLARATION D’IMPÔTS

Les indemnités journalières font partie des revenus que vous devez déclarer à l’administration fiscale. Pour compléter votre déclaration d’impôts, vous aurez besoin de télécharger votre attestation de paiement d’indemnités journalières disponible dans votre compte ameli.

Pour tout savoir sur vos revenus quand vous êtes malade, consultez l’article « Arrêt de travail pour maladie : vos indemnités journalières ».

REPRENDRE LE TRAVAIL

À la fin de votre arrêt de travail,

http://13.37.185.202/consult